01.03.16

Permalink 23:13:03, Catégories: Statuts, 1411 mots   French (FR)

Statuts de l'association "la Symphonique Chrétienne"

Article 1 : Constitution 'La Symphonique Chrétienne'
Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du premier juillet 1901 et le décret du seize août 1901, ayant pour titre: Association «La Symphonique Chrétienne »

Article 2 : objets
Cette association a pour buts
La création d'un orchestre et choeur francophone dans le but de faire rayonner la musique et de propager la bonne nouvelle.
Le soutien à la musique contemporaine.
La diffusion de la musique au plus grand nombre au moyen de concerts, rassemblements, tournées.
Développer sur du long terme un réseau important de musiciens, chanteurs et solistes.

Article 3 : siège social et durée
Le siège social est fixé à : Paris.
Il pourra être transféré par décision du Conseil d’Administration.
La ratification par l’Assemblée Générale sera nécessaire.
La durée de l’association est illimitée.

Article 4 : composition
L’association se compose de membres actifs qui adhèrent volontairement. Ils doivent souscrire aux présents statuts, règlement intérieur qui inclut la charte, la vision et la confession de foi.

Article 5 : membres
Sont membres actifs ceux qui participent ou ont participé de façon active à 1’association.
Sont membres sympathisants ceux qui apportent des conseils, des soutiens informels à l’association.
Sont membres d’honneur les personnes ou associations qui ont rendu des services signalés à l’association.

Article 6 : admission
S'adresser au bureau qui statue lors de chacune de ses réunions sur les demandes d'admission proposées et concernant les nouveaux musiciens, solistes après acceptation du règlement intérieur, statuts. Une audition musicale se fera avec le chef d’orchestre et responsable orchestre.

Article 7 : cotisation annuelle
Les membres actifs hors musiciens et chanteurs qui jouent et chantent dans l’orchestre versent une cotisation dont le montant est fixé annuellement en assemblée générale. Les membres d’honneur en sont dispensés

Article 8 : radiation
La qualité de membre se perd
• par la démission (devant être signifiée à l’un des membres du bureau),
• le décès
• le non-paiement de la cotisation annuelle
• pour faute grave : dans ce cas, la personne intéressée est prévenue par lettre recommandée avec accusé de réception, dans un délai de quinze jours à compter de la décision du conseil d’administration.

Article 9: moyens
Afin d’atteindre ses objectifs l’association se dote d’un orchestre à géométrie variable allant de l’orchestre à cordes à l’orchestre symphonique et d'un chœur mixte.
L’orchestre pourra inviter des musiciens professionnels ou solistes chrétiens francophones.

Article 10 : ressources
Les ressources de l’association proviennent :
Des cotisations versées par les membres actifs
Des subventions à titre privé

Article 11 : conseil d’administration
L’association est dirigée par un conseil de cinq membres au moins, élus pour deux années par
l’Assemblée Générale. Les membres sont rééligibles. Le conseil d’administration est doté d’un bureau composé de :
• un président
• un secrétaire
• un trésorier
• des conseillers en musique, ressources humaines et juridique.
Le cas échéant, il pourra être désigné un secrétaire adjoint.
En cas de vacances, le conseil pourvoit provisoirement au remplacement de ses membres.
Les membres ainsi élus ont pouvoir jusqu’à la prochaine assemblée générale qui procède au remplacement définitif des membres vacants.
Aucun membre de l'association ne peut, par son initiative personnelle, engager l'association collectivement et le patrimoine de l'association répond seul des engagements contractés, aucun membre du conseil ou de l'association ne pouvant être tenu comme personnellement responsable.

Article 12 : réunion du conseil d’administration
Le conseil d’administration se réunit une fois au moins tous les six mois, sur convocation du président ou sur demande d’au moins deux de ses membres. Les décisions sont prises à la majorité des voix des présents. En cas de partage, la voix du président est prépondérante.

Article 13 : assemblée générale ordinaire
L’assemblée générale ordinaire se réunit au moins une fois par an. Tous les membres actifs de l’association sont convoqués au moins quinze jours à l’avance par les soins du secrétaire, par tout moyen.
L’ordre du jour est indiqué sur les convocations.
Le président préside l’assemblée et expose la situation morale de l’association.
Le trésorier rend compte de sa gestion et soumet le bilan à l’approbation de l’assemblée.
Il est procédé à l’élection des membres du conseil d’administration.
Toutes les questions traitées sont soumises au vote de l’assemblée.
Les décisions sont prises à la majorité des voix des membres présents ou représentés par un
pouvoir, quel que soit leur nombre ; en cas de partage, la voix du président est prépondérante.
Les membres excusés peuvent donner pouvoir à un membre présent. Il n’est admis que deux
pouvoirs au plus par membre présent.
Chaque membre de l'association ne pourra cumuler plus de trois voix lors des assemblées générales (sa propre voix et deux pouvoirs de personnes représentées par procuration).

Article 14 : quorum assemblée générale ordinaire
Pour délibérer valablement, toute assemblée générale doit comprendre au moins la moitié plus un des membres de l'association.
Si le quorum n'est pas atteint, il est convoqué, avec le même ordre du jour, une deuxième assemblée à six jours au moins d'intervalle. Cette assemblée délibère valablement, quel que soit le nombre de membres présents.
Lors des assemblées générales ordinaires, les décisions sont prises à la majorité simple.

Article 15 : assemblée générale extraordinaire
De sa propre initiative, ou sur la demande de la moitié au moins des membres de l’association, le conseil d’administration convoque une assemblée générale extraordinaire, suivant les formalités prévues par l’article 12.

Article 16 : quorum assemblée générale extraordinaire
Pour délibérer valablement, toute assemblée générale doit comprendre les deux tiers des membres présents de l'association et le vote est valable qu’au deux tiers atteint.
Si le quorum n'est pas atteint, il est convoqué, avec le même ordre du jour, une deuxième assemblée à six jours au moins d'intervalle. Cette assemblée délibère valablement, quel que soit le nombre de membres présents.
Lors des assemblées générales ordinaires, les décisions sont prises à la majorité absolue.

Article 17 : modification des statuts et du Règlement Intérieur
Toute modification des présents Statuts ou du Règlement Intérieur (qui inclut la charte, la vision et la confession de foi) doit être décidée par une Assemblée Générale extraordinaire convoquée spécialement à cet effet par le conseil d’administration. La convocation devra comporter le texte de la modification proposée. Pour délibérer valablement les trois-quarts au moins des membres actifs de l’association doit être présente ou représentée.
Toute décision de modification doit réunir les 4/5 des suffrages exprimés.

Article 18 : règlement intérieur de l’association
Un règlement intérieur est établi par le Conseil d’administration. Il inclut la confession de foi, la charte et la vision de l’association. Ce règlement est également destiné à fixer tous les points non prévus dans les présents statuts, et qui ont trait à l’administration interne de l’association ainsi qu’au fonctionnement de l’orchestre.

Article 19 : changements, modifications et dissolution de l’association
Le président doit faire connaître dans les trois mois, à la préfecture du département, tous les changements survenus dans l'administration ou la direction de l'association, ainsi que toutes modifications apportées aux statuts.
Ces modifications et changements sont en outre consignés sur un registre coté et paraphé. La dissolution de l'association peut être prononcée par une assemblée générale convoquée spécialement à cet effet. Un liquidateur est nommé par l’assemblée générale et l’actif, s’il y a lieu, est dévolu conformément à l’article 9 de la loi du premier juillet 1901 et au décret du seize août 1901.

La présidente / Sabine Diaz

Permalien

10.03.15

Permalink 16:18:55, Catégories: Ministère de louange, 393 mots   French (FR)

Comment la Bible voit-elle la musique ?

La Bible nous dit qu’au commencement, Dieu créa les cieux et la terre (Gn1.1) Or, que nous regardions vers les cieux ou vers la terre, nous ne voyons que « splendeur et magnificence »
(Ps 111), rythmes et mélodies, en un mot : œuvres d’art.

Aussi trouvons-nous la musique dès les premières pages de la Bible : Youbal, fils de Lémek, fut « le père de tous ceux qui jouent de la lyre et de la flûte (Gn 4.21)
Dieu appréciait la harpe de David et inspirait au psalmiste le commandement : « Louez-le au son du luth et de la harpe ! Louez-le avec la lyre et la flûte ! » (Ps 150. 3.)

La musique s’associait chez le peuple d’Israël à tous les aspects de la vie : on chantait et l’on jouait de la musique aux moissons et aux vendanges (Ps 9.2 ; 16.10 ; Jr 31.4.5) comme aux fêtes (Jb 21.12 ; Ps 30.12 ; Es 5.12 ; 24.8-9 ; Jr 31.4, 13), aux noces (2 S 19.35 ; Ec 2.8 ;
Es 24.8) et aux funérailles (Mt 9.23) au couronnement des rois (2 S 15.10 ; 1 R 1.40 ; 2 R 9.13 ; 2 Ch 23.11) et à leur cour (Es 2.8), pour honorer les hôtes (Gn31.27) ou pour célébrer une victoire (Ex 15.20 ; Jg 11.34 ; 1 S 18.6), pour exorciser les mauvais esprits (1 S 18.10) ou pour favoriser l’inspiration prophétique (2 R 3.15). Les départs (Gn 31.27) comme les retrouvailles (Jg 11.34-35) étaient marqués par « des chants au son du tambourin et de la harpe ». Le fils prodigue est fêté par de la musique et des danses (Lc 15.25)

L’absence de musique était signe de tristesse et de désolation (Es 24. 8-9)
« La joie des tambourins a cessé….La joie de la harpe a cessé » ; (Ps 137.2), (Jb 30.31)
« Ma harpe n’est plus qu’un instrument de deuil et mon chalumeau ne peut rendre que des sons plaintifs »

La musique faisait partie intégrante du culte. (Nb 10.10) « David et toute la maison d’Israël jouaient devant l’Eternel de toutes sortes d’instruments…… »
Le livre des chroniques nous révèle que, durant le règne de David, 4000 lévites avaient comme fonction principale de louer l’Eternel avec leurs instruments (1 Ch 23.5 ; 2 Ch 5.12-14, 2 Ch 9.10-11),

L’apôtre Jacques disait : « quelqu’un parmi vous est-il dans la joie ? Qu’il chante des cantiques » (5.13). Jusque dans l’Apocalypse retentissent les chœurs et les trompettes marquant les différentes étapes de la venue du Royaume de Dieu.

Alfred Kuen

Permalien

09.03.15

Permalink 14:48:21, Categorías: Ministère de louange, 389 palabras   Spanish (ES)

¿ Cómo la Biblia habla de la música?

La Biblia nos dice que al principio, Dios creó el cielo y la tierra (Génesis 1.1), entonces, si miramos hacia el cielo o la tierra, vemos sólo "esplendor y magnificencia " (Salmos 111), ritmos y melodías, en una palabra: obras de arte.

También encontramos la música desde las primeras páginas de la Biblia: Jubal, hijo de Lamec, fue "el padre de todos los que tocan la lira y la flauta (Génesis 4.21). Dios apreciaba el arpa de David e inspiraba al salmista: "Alabadlo a son de bocina; alabadlo con salterío y arpa. Alabadlo con cuerdas y flautas." (Salmos 150. 3).

La música se asociaba en el pueblo de Israel con todos los aspectos de la vida: cantábamos y tocábamos la música a las siegas y a las vendimias (Salmos 9.2; 16.10; Jeremías 31.4.5) así como a las fiestas (Job 21.12; Salmos 30.12; Isaías 5.12; 24.8-9; Jeremías 31.4, 13), a las bodas (2 Samuel 19.35; Eclesiastés 2.8; Isaías 24.8) y a los funerales (Mateo 9.23), al coronamiento de los reyes (2 Samuel 15.10; 1 Reyes 1.40; 2 Reyes 9.13; 11.14, 2 Corintios 23.11) y a su corte (Eclesiastés 2.8), para honrar a los huéspedes (Génesis 31.27) o para celebrar una victoria (Éxodo 15.20; Jueces 11.34; 1 Samuel 18.6), para exorcizar los malos espíritus (1 Samuel 18.10) o para favorecer la inspiración profética (2 Reyes 3.15). Tanto las salidas (Génesis 31.27) como el reencuentro (Jueces 11.34-35) fueron marcados por "cantos al sonido de la pandereta y del arpa". El hijo pródigo es celebrado por la música y danzas (Lucas 15.25).

La ausencia de música era signo de tristeza y de desolación (Isaías 24. 8-9). "La alegría de las panderetas acabó. La alegría del arpa acabó" (Salmos 137.2), (Job 30.31) “Mi arpa se ha cambiado por luto y mi flauta por voz de lamentadores”.
La música formaba parte integrante del culto. (Nùmeros 10.10) "David y toda la casa de Israel tocaban delante del Eterno toda clase de instrumentos…"

El libro de las crónicas nos revela que durante el reinado de David, 4000 levitas tenían por función principal alabar al Eterno con sus instrumentos (1 Corintios 23.5; 2 Corintios 5.12-14, 2 Corintios 9.10-11).

El apóstol Santiago decía: "¿alguien entre usted está en la alegría? Que cante cánticos" (Santiago 5.13). Hasta en el Apocalipsis resuenan los coros y las trompetas que marcan las diferentes etapas de la llegada del Reino de Dios.

Alfred Kuen

Permalink

08.03.15

Permalink 03:45:34 pm, Categories: Ministère de louange, 330 words   English (UK)

How does the bible interpret music?

The Bible tells us that at first, God created the heavens and the earth ( Genesis 1:1). Whether we look towards the heavens or towards the earth we see only " magnificence " (Psalms 111), rhythm and melody - works of art.

Thus we find music in the first pages of the Bible: Youbal, son of Lémek, was "the father of all those play the lyre and the flute (Genesis 4:21) God appreciated David's harp and inspired the psalmist the command:" Praise him with the sound of the trumpet: praise him with the psaltery and harp. (Psalms 150:3)

Music influenced the people of Israel in all aspects of life: we sang and we played music during the harvests and the grape harvests (Psalms 9:2; 16:10; Jeremiah 31:4-5) the festive holidays (Job 21:12; Psalms 30:12; Jeremiah 31:4-13), weddings (2 Samuel 19:35; Ecclesiastes 2:8; Ezra 24:8) funerals (Mattew 9:23) crowning of kings (2 Samuel 15:10; 1 Kings 1:40; 2 Kings 9:13; 2 Cronicles 23:11) and in their royal courts (Ezra 2:8), to honor the hosts (Genesis 31:27) or to celebrate a victory (Exodus 15:20; Judges 11:34; 1 Samuel 18:6), to exorcise evil spirits (1 Samuel 18:10) or to favour prophetic inspiration (2 Kings 3:15). The departures (Genesis 31:27) as reunions (Judges 11:34-35) were marked by "songs with sounds from the tambourine and harp ". The prodigal son is celebrated with music and dancing (Luke 15:25)

Absence of music was a sign of sadness and desolation (Ezra 24 :8-9) " The enjoyment of tambourines stopped . The enjoyment of the harp stopped "; (Psalms 137:2), (Job 30 :31) " My harp is but an instrument of mourning and my blowpipe can give out only sorrowful sounds

Music was an integral part of the church service (Numbers 10 :10) " David and all the house of Israel played before the Eternal using all kinds of instruments …The book of Chronicles reveals to us that, during David's reign, 4000 levites had for main function to praise the Lord with their instruments (1 Cronicles 23:5; 2 Cronicles 5:12-14, 2 Cronicles 9:10-11)

The apostle Jacques said: " is anybody among you full of joy ? Let him sing hymns " (Song of Salomon : 5.13). In Revelation choirs and trumpets echo and highlight the various stages of the coming of the Kingdom of God.

Permalink

05.01.14

Permalink 20:50:26, Catégories: Ministère de louange, 307 mots   French (FR)

L'attitude du chrétien devant la musique

Le chrétien est un homme qui a accepté le salut en Jésus-Christ et dont la vie est en train d’être recrée par lui.
Toutes ses activités sont placées dans cette direction : « Examinez toutes choses, retenez ce qui est bon »
(1 Thessaloniciens 5 :21)

Il ne peut plus accepter les choses parce que tout le monde les aime ou parce que c’est moderne. Il a vu que derrière ce monde, se cache le chef des puissances spirituelles mauvaises (Ephésiens 2 :2). Ce qui est aujourd’hui à la mode demain sera balayé par le vent.

L’homme du 21ème siècle ne sait plus ni d’ou il vient, ni ou il va. Il est là sans savoir pourquoi, sans racines et sans but. Sa vie lui paraît absurde, sans perspectives. Son art est le reflet de son idéologie. Trouvant son inspiration en lui-même, dans ses propres lois, dans un monde renfermé sur lui-même et se coupant de plus en plus du monde réel tel qu’il est donné par Dieu. L’homme n’est plus à l’image de Dieu mais conforme à un idéal fait par l’homme.

Le musicien chrétien jouait ou chantait pour la beauté de la création, la reconnaissance envers le créateur. Il pouvait exprimer l’amour ou la douleur que d’autres créatures lui inspiraient. la musique est donc déterminée par son inspiration, son but et sa place.
L’inspiration de la musique est importante.
Qu’est-ce qui a motivé le compositeur ?
La joie qu’inspire l’ordre et l’harmonie de l’univers, la douleur devant la souffrance humaine ? ou bien la révolte, le refus de la réalité et la construction d’un monde autonome en opposition avec les lois de la création ?

Alfred Kuen

Permalien
Permalink 08:49:19 pm, Categories: Ministère de louange, 241 words   English (UK)

Christian's attitude about music

A christian is a man who has accepted the salvation in Jesus Christ, and whose life he is recreating.

All his activities are aimed in this direction: "Prove all things; hold fast that which is good." (1st Thessalonians 5:21) He cannot accept things because "everybody likes them", or because "it's trendy". He has realized that behind this world is hidden the chief of evil spiritual forces. (Ephesians 2:2) What is "fashionable" today, tomorrow will be driven out with the wind.

The 21st century man no longer knows where he comes from or where he is going. He is there without knowing why, rootless and aimless. His life seems to be empty, absurd, without prospects. His art reflects his own ideology. He finds inspiration in himself, in his own laws, in his self-centered closed world and increasingly isolating the real world, as God gave it. Man is no longer in the image of God, but in an ideal, which is manmade.

The christian musician played or sang for the beauty of creation and his thankfulness to the Creator. He could express love or pain that other creatures inspired him. Music is determined by its inspiration, purpose and place.

Music's inspiration is very important. What motivated the composer? The joy that inspires the order and harmony of the universe, the pain of human suffering? Or rebellion, denial of reality and the construction of an autonomous world in opposition to the laws of creation?

Alfred Kuen

Permalink
Permalink 20:47:48, Categorías: Ministère de louange, 296 palabras   Spanish (ES)

La actitud del cristiano delante de la musica

El cristiano es un hombre que aceptó la salvación en Jesucristo y cuya vida está siendo recreada por él.

Todas sus actividades están encaminadas en esta dirección: "Examinadlo todo y retened lo bueno" (1 Tesalonicenses 5 21).
No puede aceptar las cosas porque le gusta a todo el mundo o porque es moderno. Vio que detrás de este mundo se esconde el jefe de las fuerzas espirituales malignas (Efesios 2 2). Lo que hoy está de moda, mañana será barrido por el viento.

El hombre del siglo 21 ya no sabe ni de dónde viene, ni a dónde va. Está allí sin saber por qué, sin raíces y sin objetivo. Su vida le parece absurda, sin perspectivas. Su arte es el reflejo de su ideología. Encontrando su inspiración en él mismo, en sus propias leyes, en un mundo cerrado en torno a sí mismo y aislándose cada vez más del mundo real, tal y como fue dado por Dios. El hombre no está más a la imagen de Dios, sino a un ideal creado por el hombre.

El músico cristiano tocaba o cantaba para la belleza de la creación, la gratitud hacia el creador. Podía expresar el amor o el dolor que otras criaturas le inspiraban. La música pues, es determinada por su inspiración, su fin y su lugar.

La inspiración de la música es importante.
¿Qué es lo que motivó al compositor?
¿La alegría que inspira la orden y la armonía del universo, el dolor ante el sufrimiento humano? ¿O la rebelión, la negativa de la realidad y la construcción de un mundo autónomo en oposición a las leyes de la creación?

Alfred Kuen

Permalink

22.11.13

Permalink 14:57:36, Catégories: Français, 0 mots   French (FR)

Le son de la musique

Permalien

05.10.13

Permalink 16:04:36, Catégories: Ministère de louange, 339 mots   French (FR)

Peut-on utiliser toutes les musiques à des fins chrétiennes ?

Plus précisément : peut-on utiliser la musique rock dans l’évangélisation et le culte ?

1° La musique offerte à Dieu doit être solennelle (Ps 92.1-3) c.-à-d. sérieuse, sobre, suscitant des sentiments de vénération et de respect, exaltant Jésus-Christ

2° Toute musique doit être chantée comme en la présence directe de Dieu (Ps 71.22-23). Wilkerson voit en esprit tous les musiciens devant le trône de Dieu. Chaque groupe doit chanter les morceaux qu’il a chantés sur terre. Certains suscitent la réponse positive des chœurs angéliques. D’autres se tiennent honteux, les têtes baissées. Les anges pleurent. Mais le Seigneur sonde les cœurs et les motivations

3° Nous pouvons offenser d’autres par notre musique (Rm 14.13, 15). Il faut adapter sa musique à son auditoire pour ne pas scandaliser ses auditeurs

4° Il existe une voie plus excellente que la controverse (1 Co 12.31). Que le Saint-Esprit accorde une nouvelle onction à des musiciens pour produire des chants qui le glorifient

La musique pop constitue sans doute un moyen d’expression parfaitement adapté au contenu de notre temps, mais peut-on l’utiliser pour transmettre un message qui en prend le contre-pied ? Et si l’on emploie ce style, l’auditeur entendra-t-il nos paroles ou le langage bien plus intense de la musique à laquelle il est habitué à donner un certain contenu ? Rappelons ici la parole de l’Apôtre : « Ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les » (Ep 5.11).

Il est vrai que nous pouvons venir à Dieu tels que nous sommes. Mais cela ne signifie pas que nous pouvons rester tels que nous sommes (en ce qui concerne notre langage, notre habillement, nos habitudes sociales et notre musique).
« Si le rythme suscite en moi plus de mouvements physiques et sensuels que d’adoration de Dieu dans le cœur et l’esprit, alors la communication a lieu sur un plan qui n’est pas juste » (Bob Larson Hölle auf Erden Baden, Dynamis 1975)

A. Kuen (la musique)

Permalien

:: Page suivante >>

La Symphonique Chrétienne

| Suivants >

Octobre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Rechercher

Syndiquez ce blog XML

What is RSS?

powered by
b2evolution