Article complet: Comment la Bible voit-elle la musique ?

10.03.15

Permalink 16:18:55, Catégories: Ministère de louange, 393 mots   French (FR)

Comment la Bible voit-elle la musique ?

La Bible nous dit qu’au commencement, Dieu créa les cieux et la terre (Gn1.1) Or, que nous regardions vers les cieux ou vers la terre, nous ne voyons que « splendeur et magnificence »
(Ps 111), rythmes et mélodies, en un mot : œuvres d’art.

Aussi trouvons-nous la musique dès les premières pages de la Bible : Youbal, fils de Lémek, fut « le père de tous ceux qui jouent de la lyre et de la flûte (Gn 4.21)
Dieu appréciait la harpe de David et inspirait au psalmiste le commandement : « Louez-le au son du luth et de la harpe ! Louez-le avec la lyre et la flûte ! » (Ps 150. 3.)

La musique s’associait chez le peuple d’Israël à tous les aspects de la vie : on chantait et l’on jouait de la musique aux moissons et aux vendanges (Ps 9.2 ; 16.10 ; Jr 31.4.5) comme aux fêtes (Jb 21.12 ; Ps 30.12 ; Es 5.12 ; 24.8-9 ; Jr 31.4, 13), aux noces (2 S 19.35 ; Ec 2.8 ;
Es 24.8) et aux funérailles (Mt 9.23) au couronnement des rois (2 S 15.10 ; 1 R 1.40 ; 2 R 9.13 ; 2 Ch 23.11) et à leur cour (Es 2.8), pour honorer les hôtes (Gn31.27) ou pour célébrer une victoire (Ex 15.20 ; Jg 11.34 ; 1 S 18.6), pour exorciser les mauvais esprits (1 S 18.10) ou pour favoriser l’inspiration prophétique (2 R 3.15). Les départs (Gn 31.27) comme les retrouvailles (Jg 11.34-35) étaient marqués par « des chants au son du tambourin et de la harpe ». Le fils prodigue est fêté par de la musique et des danses (Lc 15.25)

L’absence de musique était signe de tristesse et de désolation (Es 24. 8-9)
« La joie des tambourins a cessé….La joie de la harpe a cessé » ; (Ps 137.2), (Jb 30.31)
« Ma harpe n’est plus qu’un instrument de deuil et mon chalumeau ne peut rendre que des sons plaintifs »

La musique faisait partie intégrante du culte. (Nb 10.10) « David et toute la maison d’Israël jouaient devant l’Eternel de toutes sortes d’instruments…… »
Le livre des chroniques nous révèle que, durant le règne de David, 4000 lévites avaient comme fonction principale de louer l’Eternel avec leurs instruments (1 Ch 23.5 ; 2 Ch 5.12-14, 2 Ch 9.10-11),

L’apôtre Jacques disait : « quelqu’un parmi vous est-il dans la joie ? Qu’il chante des cantiques » (5.13). Jusque dans l’Apocalypse retentissent les chœurs et les trompettes marquant les différentes étapes de la venue du Royaume de Dieu.

Alfred Kuen

Permalien

Pingbacks:

Cet article n'a pas de Pingbacks pour le moment...

La place de la musique / A. Kuen

Octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Rechercher

Catégories


Syndiquez ce blog XML

What is RSS?

powered by
b2evolution